Focus sur : Quels sont les avantages et inconvénients du télétravail ? 

Le télétravail est un sujet qui a beaucoup évolué ces dernières années. Avant 2010, il concernait très peu de salariés, voire même que des profils d’indépendants ou les métiers en déplacement. En 2015, il était parfois évoqué avec son employeur. Puis en 2020, il est devenu obligatoire pour la moitié de la population française, avec la crise sanitaire. Aujourd’hui, il garde une place très importante, et devient même une source de négociation avec son patron. Mais pourquoi autant de personnes en sont devenues adeptes ? Qu’apportent-ils au quotidien des travailleurs français ? Êtes-vous fait pour télétravailler ? On vous dit tout !

Qu’est-ce que le télétravail et par qui est-il convoité ?

Le télétravail se définit par la pratique des tâches professionnelles en dehors des locaux de l’entreprise. Il peut s’effectuer depuis le domicile, dans des tiers-lieux (coworking, café) ou de manière totalement nomade.

Les grands adeptes du télétravail sont les freelances, étant majoritairement des travailleurs à domicile au quotidien. On observe également une pratique – moins régulière – du télétravail chez les salariés et plus précisément chez les cadres. Ces derniers œuvrent occasionnellement depuis leur domicile ou parfois de manière nomade lors d’un voyage d’affaire ou parfois dans un coworking. Après avoir été obligatoire, le télétravail a donc fait sa place dans la société. Et de manière conséquente, puisque “En 2021, 46 % des dirigeants autorisaient cette pratique, contre seulement 27 % avant la pandémie”.

Et comme tout sujet en vogue, le télétravail est devenu un business juteux, sur lequel on trouve beaucoup de conseils et d’outils sous forme de livres, de podcasts, d’articles et même de logiciels. Seulement, le Code du travail ne fixe encore aucun critère sur le sujet, qui est resté donc à négocier avec l’employeur.

Télétravail

Quels sont les avantages du télétravail ?

S’il a autant la cote aujourd’hui, c’est que le télétravail apporte de nombreux avantages à la vie des travailleurs français. Le mot d’ordre ? Flexibilité !

Avantages du télétravail chez les français :

  • Gain de temps
  • Meilleure qualité de vie
  • Plus d’autonomie
  • Flexibilité globale
  • Economie
  • Meilleure forme (moins de fatigue)
  • Diminution du stress
  • Réduction des temps de transport

 

Du côté de l’employeur :

  • Economies (énergie, locaux)
  • Moins d’absentéisme et d’arrêts (5,5 jours en moins en moyenne par travailleur / an)
  • Larges possibilités de recrutements
  • Meilleur productivité (2,5% du temps en travail en plus pour chaque travailleur)

 

L’avantage principal qu’offre le télétravail est sans aucun doute le confort qu’il apporte dans la vie quotidienne de chacun. Moins de temps de transport, donc plus de temps pour se concentrer, les horaires sont plus flexibles, l’accès au travail est facilité. On fait également plus attention aux besoins de chacun, on apprend à se connaître et à optimiser sa façon se gérer ses tâches et sa journée. Il y a bien moins de stress, en évitant des contraintes comme arriver à l’heure, en devant échapper aux embouteillages et éventuelles pannes de transport.

giphy (3)

Quels sont les inconvénients du télétravail ?

Bien qu’il soit convoité, le télétravail a aussi ses mauvais côtés ! Les français le pratiquant depuis longtemps ou ayant été obligés de travailler à domicile pendant les confinements en ont vite fait les frais.

Les inconvénients du télétravail en France :

  • Isolement social
  • Baisse de motivation
  • Sédentarité
  • Conflits familiaux
  • Perte de concentration
  • Absence du sentiment d’appartenance
  • Addiction au travail – difficulté à poser ses limites

 

Du côté de l’employeur :

  • Manque de contacts
  • Difficulté à communiquer
  • Perte du pouvoir de superviser
  • Moins de sentiment de fédérer

 

On remarque tout de suite que le télétravail a ses limites, surtout quand cela touche le côté social. Travailler dans une entreprise, c’est aussi avoir le sentiment d’appartenir à un groupe, avoir des contacts sociaux avec ses collègues et une certaine motivation à faire avancer l’entreprise.

Les risques liés à cette pratique dépendent aussi du profil du télétravailleur. S’il est “séparateur” il tiendra à avoir des horaires fixes, calqués sur ceux du bureau et surtout une séparation nette entre espace de travail et de vie personnelle. C’est un profil qui a besoin d’un temps d’adaptation et de règles claires, notamment avec son entourage. Alors que les profils “intégrateurs” sont plutôt dans une flexibilité globale, tant sur les horaires de travail que sur le chevauchement des temps sociaux et temps de concentration. C’est un profil qui arrive aisément à travailler à n’importe quel moment mais qui va risquer de ne pas se mettre de limite.

Le télétravail peut surtout s’avérer compliqué, lorsque, comme pendant les confinements, toute la famille est à la maison. On se souvient tous de cette vidéo d’un intervenant en direct à la BBC qui fut interrompu par ses enfants.

Le télétravail : quel compromis ?

Si l’on regarde de près, le télétravail apporte de nombreux avantages, surtout quand il est justement pratiqué. Il nécessite d’avoir le confort nécessaire pour être pleinement épanouissant pour le travailleur (bureau, matériel). On note aussi qu’il n’est pas toujours possible de le pratiquer, en fonction de son statut, de son métier et de son lieu de vie.

Le compromis qui est recommandé aujourd’hui, c’est de télétravailler à raison d’un ou deux jours par semaine. Le reste du temps devant être en entreprise (pour les salariés) ou dans des tiers lieux (pour les freelances ou salariés remote) afin de pouvoir socialiser et de ne pas s’isoler.

Bénéficiez d'un échange gratuit avec un conseiller Sensei :

Vous avez apprécié cet article ?

Partagez-le sur Facebook
Partagez-le sur Twitter
Partagez-le sur Linkedin
Partagez-le sur Pinterest

Laisser un commentaire