Se reconvertir dans les métiers du bien-être

Sommaire

Vous rêvez de donner un nouveau souffle à votre vie professionnelle en vous épanouissant dans les métiers du bien-être ? Vous n’êtes pas seul(e) ! De plus en plus de personnes aspirent à exercer un job qui a du sens et qui contribue à améliorer la santé globale. Coach, naturopathe, professeur de yoga… Les possibilités sont multiples pour peu qu’on s’en donne les moyens. Pour avoir accompagné des centaines de professionnels comme vous dans cette quête de reconversion, nous allons partager nos conseils pour réussir votre transition. Prêt(e) à franchir le pas ?

Pourquoi envisager une reconversion dans les métiers du bien-être ?

Peut-être avez-vous atteint un stade dans votre carrière où vous aspirez à plus de sens, d’utilité et d’équilibre ? Les métiers du bien-être peuvent répondre à ces nouveaux besoins. Une quête de sens partagée par 74% des salariés en reconversion professionnelle, selon une récente enquête IFOP.

Ou peut-être sentez-vous que le marché du bien-être a le vent en poupe ! Ce secteur pèse déjà près de 4500 milliards de dollars, et progresse de 10% par an. En France, le secteur du coaching enregistre une hausse de 35% de ses effectifs chaque année.

Ou souhaitez-vous tout simplement une profession pour contribuer à la prévention santé, transmettre votre passion pour une vie saine, s’attaquer à des problématiques telles que le stress et le brown out … Une combinaison gagnante pour 91% des professionnels du bien-être qui se disent satisfaits de leur nouvelle profession, selon une étude CNEPS.

Même si vous êtes encore en poste, sachez qu’il est tout à fait possible d’enclencher une reconversion professionnelle pendant un CDI. Chez Sensei, nous avons l’habitude d’accompagner ce type de transition en douceur, en valorisant vos compétences.

Étapes clés pour une transition réussie

1 - Évaluation des intérêts et des compétences

Avant de vous lancer, prenez le temps d’explorer vos atouts et vos appétences pour le bien-être. Un exercice d’auto-évaluation professionnelle vous aidera à :

  • Identifier vos compétences transférables (écoute, empathie, pédagogie…) et vos talents cachés. Par exemple, votre expérience dans les ressources humaines peut être une qualité réellement utile pour devenir coach, tandis qu’un passé d’infirmier est un tremplin vers la naturopathie. Listez vos 5 soft skills phares et croisez-les avec les attendus des métiers bien-être.
  • Clarifier vos valeurs et ce qui compte vraiment pour vous dans un métier : contact humain, créativité, autonomie… Listez vos 5 valeurs phares et vérifiez si elles font écho aux métiers du bien-être qui vous attirent.
  • Cerner les domaines du bien-être qui vous attirent le plus (sport, nutrition, médecine douce…) et ce que vous aimeriez y faire concrètement : accompagner, soigner, former… Un questionnaire d’intérêts professionnels comme le RIASEC peut vous mettre sur la voie.

 

Pour aller plus loin dans cet travail sur vous-même, ne négligez pas l’utilité d’un bilan de compétences Sensei. Grâce à des tests (MBTI, PAPI, Motiva…) et des entretiens poussés avec un consultant spécialisé, vous dessinerez une cartographie précise de votre profil et des métiers bien-être qui vous correspondent.

2 - Exploration des différentes options de carrière dans le bien-être

Masseur, coach, naturopathe, prof de yoga… Pour vous repérer dans la galaxie des métiers bien-être, voici quelques pistes :

  • Étudiez les fiches métiers de l’ONISEP ou de Pôle Emploi pour découvrir les différents jobs, leurs missions, leurs formations, leurs débouchés… Utilisez aussi des ressources plus spécialisées comme l’Observatoire des métiers du bien-être ou le Guide des métiers de la forme et de la force de France Active.
  • Échangez avec des professionnels lors de salons (Zen, Thermalies, Natexpo…), de forums emploi (Forum des métiers du bien-être à Paris) ou sur les réseaux sociaux pour avoir un aperçu de leur réalité. N’hésitez pas à réaliser des interviews métiers pour collecter des infos de première main.
  • Testez des activités bien-être pour confirmer votre appétence : suivez un stage de massage, une formation courte en réflexologie, une masterclass de yoga… Nombre d’écoles proposent des modules découverte pour travailler en immersion.
  • Identifiez les métiers en demande et les tendances porteuses : thérapies brèves, ateliers bien-être en entreprise, retraites yoga… Misez sur des concepts émergents comme le micro-coaching (15 minutes chrono pour booster un talent), la sophrologie ludique ou le Pilates sur machines par exemple.

 

Ne vous censurez pas et explorez avec soin toutes les pistes qui vous font vibrer. De nombreux bénéficiaires de Sensei ont fait le choix d’une pause professionnelle, afin de multiplier les expériences et trouver la voie qui leur correspond.

3 - Acquisition des compétences et certifications nécessaires

Pour exercer dans le bien-être, une solide formation technique est indispensable. En fonction du métier visé, vous devrez accepter d’être patient et choisir entre :

  • Suivre un cursus avec diplôme : BTS diététique, BPJEPS AG2F, école de naturopathie agréée par l’OMNES ou la FÉNA, école de sophrologie certifiée par la Chambre Syndicale de Sophrologie… Comptez en moyenne 1 à 3 ans de formation, pour un budget de 3000 à 15 000 €. Des aides existent (CPF, Pôle Emploi, OPCO, Régions…), pensez à les activer !
  • Décrocher une certification pro : Reiki (3 niveaux : 1 an), Hypnose IFHE (1 an), EFT IFPEC (6 mois), Réflexologie FFMBE (1 an)… Ces formations certifiantes sont souvent plus courtes et abordables (500 à 3000 €), parfaites pour compléter votre cursus principal. Vérifiez leur éligibilité au CPF et au compte professionnel de prévention (C2P).
  • Acquérir de l’expérience pratique via des stages : la plupart des cursus intègrent des périodes de stage pour mettre en pratique les acquis avant le diplôme. Vous pouvez aussi réaliser des stages volontaires pour découvrir de nouvelles approches. Le réseau France Bénévolat, par exemple, propose des missions bien-être (massage en Ephad, Coach sport-santé…).

 

Privilégiez toujours un diplôme reconnu par les instances représentatives du métier (fédérations, syndicats…), et crédité d’une certaine réputation. Et pour être sûr de maintenir votre motivation et sécuriser votre reconversion, misez sur un coaching professionnel avec Sensei.

Options de carrière dans les métiers du bien-être

Coaching et développement personnel

Et si vous aidiez les autres à se réaliser pleinement et à atteindre leurs objectifs bien-être ? Le coaching offre en effet de belles perspectives :

  • Coaching de vie pour réaliser ses rêves, trouver un équilibre ou aider un bénéficiaire à reprendre confiance en soi après un burn out. Les coachs de vie facturent en moyenne 70 à 150 € la séance d’1h. Avec 3 à 4 séances par jour, vous pouvez viser un chiffre d’affaires mensuel de 2000 à 6000 € environ.
  • Coaching en développement personnel pour renforcer la confiance et les soft skills. Un accompagnement spéficifique de plus en plus prisé en entreprise, à des tarifs souvent plus élevés (150 à 300 € la séance). Comptez 5 à 10 séances par personne suivie, et 2 à 3 nouvelles entreprises clientes par mois pour un revenu confortable.
  • Création de votre activité de coaching en solo, en cabinet ou même en digital ! 80% des coachs sont installés en libéral selon une étude de la FFCPro. Comptez 3 à 6 mois pour démarrer votre activité et trouver vos premiers clients, le temps d’affiner votre offre et de lancer votre communication.

 

Là encore, privilégiez une certification ICF ou RNCP pour plus de sérieux, et réfléchissez à un accompagnement VAE pour vous démarquer.

Thérapie holistique

Vous croyez au pouvoir des médecines douces pour renforcer le bien-être d’un patient ? La thérapie holistique bénéficie elle aussi d programmes de plus en plus nombreux :

  • Formations pointues en naturopathie (2 à 3 ans à temps plein), sophrologie (2 à 3 ans), hypnose (1 an), ayurvéda (3 à 5 ans)… Il faut impérativement choisir un centre de formation agréé OMNES, FENA ou FFSH pour s’assurer un minimum de rigueur.
  • Pratique de l’aromathérapie, de la phytothérapie, des élixirs floraux… En complément, et avec une formation courte, ces approches vous permettront d’enrichir votre accompagnement.
  • Création de votre cabinet thérapeutique 3.0 avec une approche bien-être globale. En libéral, un naturopathe facture environ 60 à 120 € la consult’, un sophrologue 50 à 90 €. Avec 3 à 4 rdv par jour, visez un CA mensuel de 3500 à 8500 € environ.

Bien-être physique

Le sport-santé a le vent en poupe. En devenant instructeur bien-être, vous transmettrez votre passion pour le corps en mouvement :

  • Devenez prof de yoga certifié(e) Yoga Alliance (200h minimum) ou prof de Pilates avec la formation Stott Pilates (150h sur 6 à 12 mois). Optez pour un cursus Yoga Vinyasa, Yoga Nidra ou Hatha Yoga en fonction de votre sensibilité. Prévoyez 3 à 6 mois pour trouver vos premiers cours en salle de sport ou en entreprise.
  • Formez-vous aux massages bien-être (californien, suédois, ayurvédique…) ou au Reiki avec l’École Française de Massage (6 à 12 mois). Un praticien bien-être facture environ 50 à 70 € la séance d’1h. Visez 4 à 6 massages par jour pour un revenu mensuel de 1500 à 5000 € environ. Pensez aux événements (salons, CE, séminaires…) pour élargir votre clientèle.

 

Ouvrez votre studio de yoga, devenez personal trainer ou créez votre spa mobile ! 65% des profs de yoga ou de Pilates exercent en libéral selon une étude de la FFEPGV. Côté rémunération, comptez 25 à 40 € par cours collectif, et 50 à 90 € en individuel. Un prof expérimenté peut donner 12 à 15 cours par semaine, pour un CA mensuel de 1500 à 3000 € environ.

Nutrition et alimentation saine

La nutrition est la base d’un mode de vie healthy. En tant que spécialiste de l’alimentation saine, vous pourrez :

  • Décrocher un BTS diététique (2 ans post-bac, environ 5000 € dans le privé) ou un DU nutrition (1 an) pour acquérir de solides bases scientifiques. Optez pour un cursus spécifique sur la nutrition du sportif, la micronutrition ou l’éducation thérapeutique selon vos appétences.
  • Vous former à la micronutrition, la nutrithérapie ou la phytothérapie pour une approche plus globale et naturelle. L’Institut Européen de Diététique et Micronutrition propose des cursus pointus (1 à 2 ans). Vous apprendrez à prescrire des compléments alimentaires et des « super-aliments ».

 

Lancer votre activité de conseil en nutrition, animer des ateliers cooking ou même créer votre food truck veggie ! Un diététicien libéral facture en moyenne 50 à 90 € la consultation. Avec 3 à 4 rdv par jour, visez un CA mensuel de 3000 à 7000 € environ.

Accompagnement individualisé chez Sensei

Pour avoir accompagné des centaines de personnes, nous savons que chaque situation de reconversion est unique (déjà 1500 projets bien-être accompagnés et un taux de satisfaction de 97%). Raison pour laquelle nous ne proposons que des  accompagnements taillés à chaque projet :

  • Évaluation personnalisée : nos consultants cernent votre profil, vos motivations et vos freins lors d’un entretien poussé, pour définir un plan d’actions concret. Ils s’appuient sur un bilan de compétences en ligne, un test de personnalité MBTI ou encore la matrice R.E.P.E.R.E.S. Une synthèse écrite et un debrief de 2h vous aident à y voir clair.
  • Planification de votre reconversion : nous co-construisons avec vous une feuille de route sur 6 à 18 mois, avec des étapes clés et des livrables pour concrétiser votre projet bien-être sereinement. Par exemple : validation du métier cible à M+1, formation certifiante à M+3, stage pratique à M+6, création d’entreprise à M+12…
  • Accès à notre réseau d’experts : nos guides, nos formations et notre communauté d’alumni vous apportent de précieux repères à chaque étape. Nos coachs et mentors vous ouvrent leur carnet d’adresses bien-être. Vous bénéficiez aussi d’outils pratiques : fiches métiers, annuaire de contacts, modèles de documents, simulateur de financement…
  • Suivi continu et ajustements : on ne vous lâche pas ! Nos consultants assurent des points réguliers en présentiel, en visio ou par téléphone, selon vos contraintes. Et en cas de difficulté, nous réévaluons ensemble votre projet pour trouver la meilleure option.

 

Notre expertise de la reconversion, cumulée à notre réseau dans l’univers du bien-être, vous permet de réussir votre transition en douceur mais sûrement. Avec Sensei, vous avez un allié bienveillant et stimulant à vos côtés !

Pour plus de conseils, suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Bénéficiez d'un échange gratuit avec un conseiller Sensei :

group 11 3.png

Vous avez apprécié cet article ?

Partagez-le sur Facebook
Partagez-le sur Twitter
Partagez-le sur Linkedin
Partagez-le sur Pinterest

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Sommaire